Les sites de rencontres c’est pourri

« Et alors,mais qu’est-ce-que ca te fait, si je n’aime pas les protocoles, les idées fixes, les copier coller »

Shy’m

Bon ce n’est un secret pour personne, je suis célibataire devant l’éternel. Mais j’ai voulu tenter un truc dernièrement : les sites de rencontres parce qu’apparemment c’est tendance. Laissez moi avoir des doutes là dessus. Quand j’ai annoncé ça autour de moi, j’ai observé une réaction chelou en plusieurs étapes : un regard interrogateur, un sourire narquois et la fameuse phrase : « Non mais tu sais je connais des gens bien pour qui ça a marché ». Tu as limite l’impression d’avoir annoncé que tu avais chopé des hémorroïdes ou un zona dans l’entrejambe. Et le pire, c’est le petit mouvement de recul : on ne sait jamais la loose c’est peut être contagieux.

Donc nous les célibataires qu’est ce qu’on a ? Et bien soyez prêt, on a T.I.N.D.E.R. Tindeeeer (accent anglais inside). Vous savez cette application qui permet normalement de trouver l’amour avec un grand A mais finalement c’est plutôt du cul que tu trouves. Je ne sais pas qui est le type qui a créer ça mais Tinder c’est quand même un grand supermarché de MST sur notre Smartphone. Je pense qu’il y a plus de germes sur Tinder que sur un clavier d’ordi au bureau. Non Tinder c’est pas la loose pour une célibataire. C’est bien c’est au dessus de toutes les looses que t’a jamais pu imaginer.

Déjà le truc est géolocalisé. A quoi ça sert ? J’ai déjà fait le tour du quartier, du Franprix, j’ai même attendu en vain dans une laverie croyant que l’amour allait surgir d’une machine à laver mais j’y ai croisé qu’une chaussette orpheline et un vieux slip troué. Non vraiment, je ne comprends pas. En plus, je n’ai aucune envie de tomber sur le profil de mon boucher « Jean-Mich » qui prend la pose à côté d’un cochon de lait qui me dit dans sa description qu’il est « chaud de la saucisse pour un petit 5 à 7 ». Mais bien sur ! Et on dira à mes parents qu’on s’est rencontré à la boucherie, ça va les faire rêver aux repas de famille.

Est-ce qu’on peut débriefer sur les photos de profil ? D’abord tu as le mec qui s’est cru dans 30 millions d’amis et qui pose avec un tigre du Bengal. Tu as aussi celui qui pense que mettre une photo avec 3 meufs ça va me donner envie de partouzer, tu es mignon mais on va commencer par les banalités d’usage comme « Bonjour ». Et on en parle de celui qui met une photo de lui à 5 ans ? A quel moment tu as cru que j’allais te trouver sexy avec un kawai multicolore et des méduses au pieds à côté de tata Jacqueline ? Tu n’avais qu’à mettre une photo de ton échographie je pense que j’aurais été tout de suite charmé par l’harmonie de ton corps de foetus.

Je crois que le pire dans tout ça, c’est quand même la platitude intersidérale des conversations que tu peux avoir. Si la conversation ne commence pas par un très romantique « Tu baises ? » alors va gratter un banco parce que c’est ton jour de chance. Si jamais tu n’as pas le droit à cette poésie digne d’un Ronsard de boite échangiste, tu auras alors sûrement le droit au très original « COUCOU » ou « CC » pour les plus audacieux. Mais mec plus personne ne dis « coucou » depuis 1998 et encore moins « cc ». Je suis désolée mais pour écrire « cc » il faut avoir une bonne excuse genre être une otarie mais auquel cas tu n’as rien à faire ici et file sur adopteuneotarie.com ou sinon il te manque des doigts auquel cas je ne peux rien faire pour toi.

Non finalement être célibataire c’est peut être pas si mal.

alexia brun les sites de rencontres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s